PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: *fravarti-: *wurdi-
Subtitle: Une concordance irano-germanique?
Author(s): HAUDRY, Jean
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 90    Issue: 1   Date: 1995   
Pages: 149-178
DOI: 10.2143/BSL.90.1.2002530

Abstract :
Il peut paraître surprenant d'envisager un rapprochement entre le nom germanique de l'«événement», du «cours des événements», du «destin», surtout du destin malheureux, *wurdi- et l'avestique fravarti-, désignation d'un des composants spirituels de l'être humain, celui qui conditionne la survie de l'âme, et d'une classe d'êtres mythiques assimilés, dans le rituel, aux âmes des morts. Car si l'étymologie de ce dernier est discutée, les deux solutions retenues à ce jour y voient le dérivé en *-ti- d'une racine i.-e. *wer- ou *wel-, donc d'une racine *var- de l'indo-iranien; ce qui exclut a priori toute relation avec la forme germanique, clairement dérivée de la racine du verbe *werþan «devenir», issu de la racine i.-e. *wert- «tourner». La discussion tourne sur les connotations de ce terme (évoque-t-il une entité païenne?), sur la place de cette éventuelle entité dans les conceptions des anciens Germains, sur l'image qui fonde cette désignation. Mais elle n'a jamais remis en question l'étymologie de la forme. C'est donc essentiellement sur la forme iranienne et sur son contenu que portera l'étude linguistique; dans ce débat, la forme germanique représente, pour l'essentiel, une donnée. Il suffira de montrer que la *wurdi- (qu'il s'agisse d'une entité ou d'une simple abstraction) et les personnages qui lui sont liés comme les Nornes scandinaves jouent un rôle correspondant à celui des fravartis avestiques, et s'insèrent dans un simple complexe de représentations qui ont leurs correspondants iraniens. Si, à ce jour, le rapprochement n'a jamais été envisagé (fût-ce pour être écarté), c'est que les germanistes ont étudié *wurdi- dans le champ sémantique des noms du «destin», et par rapport au «fatalisme germanique», tandis que les iranistes cherchaient du côté de l'anthropologie et du culte funéraire la clé de la notion de fravarti: ils n'avaient aucune chance de se rencontrer.

download article




3.88.156.58.