PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
next article in this issue  

Document Details :

Title: Les politiques religieuses dans les pays européens de tradition catholique (XXe-XXIe siècles)
Subtitle: Deuxième partie
Author(s): PORTIER, Philippe
Journal: Revue Théologique de Louvain
Volume: 42    Issue: 3   Date: 2011   
Pages: 329-351
DOI: 10.2143/RTL.42.3.2131144

Abstract :
Cette étude, présentée dans deux livraisons successives, entend rendre compte des politiques religieuses conduites au cours du dernier siècle dans quatre pays européens de tradition catholique majoritaire: la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie. Elle s’agence autour de deux idées principales. Elle montre d’abord – c’est l’objet du texte publié dans le précédent numéro – que l’accès à la forme stato-nationale ne s’est pas opéré partout de la même manière. L’Espagne et l’Italie se sont organisées sur le fondement d’un régime de confessionnalité, accordant à la religion catholique, par voie concordataire, des immunités et des responsabilités exorbitantes du droit commun. La Belgique et la France ont opté, en revanche, pour un régime de séparation (plus ou moins accentué), établissant l’égalité juridique des cultes. On signale ensuite – cette idée est développée dans le présent numéro – que cette partition s’est singulièrement atténuée depuis les années 1970. S’ils maintiennent un attachement lourd à leur passé, les pays considérés se sont engagés, sous l’effet du processus de sécularisation et de l’expansion des standards juridiques européens, dans des politiques religieuses largement convergentes, visant à organiser la relation entre l’État et les Églises autour du triple principe d’égalité, de reconnaissance et de raisonnabilité.



This study, which has been published in two parts, attempts to study the religious politics undertaken during the last century in four European countries where Catholic tradition is in a majority: Belgium, Spain, France and Italy. It turns around two main ideas. In the first part, it shows first of all that the accession to a state and national status did not take place in the same way. Spain and Italy were organized on a denominational basis, granting the Catholic religion exorbitant immunities and responsibilities in common law. Belgium and France, on the other hand, opted for a regime of separation (emphasized to a lesser or greater degree) and established legal equality among cults. The article points out – and the idea is developed in this second part – that this partition has become particularly tenuous since the 1970’s. While they maintain a strong attachment to their past, the countries under consideration have, under the influence of secularization and the expansion of European legal norms, embarked upon highly convergent religious policies which aim at organizing the relationship between the State and the Churches around a triple principle of equality, recognition and reasonability.

download article




18.234.236.14.