PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
next article in this issue  

Document Details :

Title: Paul face à un dilemme éthique complexe
Subtitle: Le cas d'Onésime et Philémon
Author(s): FOCANT, Camille
Journal: Revue Théologique de Louvain
Volume: 47    Issue: 2   Date: 2016   
Pages: 161-177
DOI: 10.2143/RTL.47.2.3157170

Abstract :
Quel objectif Paul poursuivait-il lorsqu’il a écrit sa lettre à Philémon? Les informations fournies par la lettre ne permettent pas de préciser avec clarté la nature du conflit entre l’esclave Onésime et son maître. Après avoir rappelé les quatre grandes interprétations qui ont été données du problème en débat et du but poursuivi par l’apôtre, cet article développe la thèse selon laquelle, abordé par Onésime au titre d’amicus domini, Paul se trouve confronté à un dilemme éthique insoluble au plan théorique. Quelle est alors sa réaction? Il ne donne pas à Philémon de consigne claire et précise. Cette situation curieuse est due au fait que, dans la vie de tous les jours, la relation entre un maître et son esclave, tous deux chrétiens, posait de redoutables problèmes, alors même qu’une remise en question générale du système de l’esclavage n’était pas à l’ordre du jour et guère pensable dans la société de l’époque. Paul ne semble dès lors pas en mesure de trancher. Il presse donc Philémon d’agir avec la plus grande générosité, et il l’encourage en se disant persuadé qu’il peut lui faire totale confiance. Diverses possibilités s’offrent à son interlocuteur. Mais l’apôtre ne se sent pas autorisé à lui imposer une option précise, alors qu’il ne devrait pas en supporter lui-même les conséquences. Il laisse donc libre cours à la créativité de son interlocuteur et à son choix de conscience, en évoquant seulement ce qui guide tout agir en Christ, à savoir l’agapè.



What wished Paul when he wrote his letter to Philemon? The information provided by the letter makes it impossible to surely specify the nature of the conflict between the slave Onesimus and his master. After recalling the four exegetical interpretations of the problem under discussion and of the aim pursued by the apostle, this article develops the thesis that, addressed by Onesimus as amicus Domini, Paul is facing up to an ethical dilemma insoluble in theory. How does he react in such a case? He tells no clear and precise instruction to Philemon. This curious situation is due to the fact that, in everyday life, the relationship between a master and his slave, both Christians, posed fearsome problems, even though a general calling into question of slavery system was not on the agenda and hardly thinkable in the society of that time. Therefore Paul does not seem in position to decide. So he urges Philemon to act with greater generosity, encourages him and expresses confidence that he can give him complete trust. Various options are available to Philemon. But the apostle does not feel authorized to impose him a specific choice, while he should not bear himself its consequences. So he gives free rein to Philemon’s creativity and his choice of conscience, evoking just what must guide every action in Christ, i.e. the agapē.

download article




35.175.179.52.