PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Sémantique et philosophie du langage dans le Bulletin et les Mémoires de la Société de Linguistique de Paris
Author(s): SAVATOVSKY, Dan
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 100    Issue: 1   Date: 2005   
Pages: 315-358
DOI: 10.2143/BSL.100.1.2015462

Abstract :
Sémantique et philosophie du langage dans le Bulletin et les Mémoires de la Société de Linguistique de Paris: A partir du dépouillement des comptes rendus d’ouvrages parus dans le BSL, on analyse les conditions et les formes dans lesquelles la SLP a exclu la philosophie du langage du domaine de ses préoccupations et a tardé à accorder à la sémantique le statut de savoir linguistique de plein exercice. Au delà des interdits figurant dans les statuts de la SLP, qui portent sur les thèmes philosophiques de l’origine du langage et de la langue universelle, on examine la distinction opérée par Meillet entre philosophie de la linguistique (identifiée à la linguistique générale) et philosophie linguistique. Puis on envisage les deux principales vertus épistémologiques que Meillet reconnaît à cette dernière (à propos de Cassirer): élargir l’horizon, classer les théories. S’agissant de la sémantique, on traite successivement de l’échec de la sémantique de Bréal, des limites que l’empirisme comparatiste, puis structural, longtemps en vigueur à la SLP, ont assigné au développement d’une sémantique autonome, des malentendus qui ont marqué la réception des ouvrages de Marty ou de Trier. Puis, on traite de la réflexion menée par Benveniste sur le sens et sur la distinction sémiotique/sémantique, la place faite dans le BSL aux travaux de P. Guiraud et B. Pottier dans les années 50-60, et enfin de la reconnaissance récente des différentes théories sémantiques, signalée notamment par l’admission de sémanticiens en plus grand nombre au sein de la SLP à partir des années 1980.




Semantics and philosophy of language in the Bulletin and Mémoires de la Société de Linguistique de Paris: Studying the reviews of works published in the BSL, we analyse the forms and the conditions through the which the SLP excluded philosophy of language from its field of study and how, belatedly, it granted semantics the status of a linguistic knowledge proper. Beyond the prohibitions listed in the SLP’s status which bore upon the philosophical themes of the origin of language and of a universal language, we examine that distinction made by Meillet between philosophy of linguistics (likened to general linguistics) and linguistic philosophy. We then consider the two main epistemological virtues which Meillet ascribes to the latter (in relation to Cassirer): widening horizons, classifying theories. Regarding semantics, we first deal with the inadequacies of Bréal’s semantics, second, with the limits that the comparatist then structural empiricism which was for a long time in force in the SLP induced to the development of an autonomous semantic and, thirdly, we analyse the misunderstandings around the reception of Marty’s or Trier’s works. Following this, we study Benvenist’s reflexions on meaning and the semiotic/semantic distinction, the importance given to the works of P. Guiraud and B. Pottier within the BSL during the 1950’s and 1960’s, and finally, the recent recognition of different semantic theories made particularly conspicuous by the admission of a large number of semanticists in the SLP from the 1980’s onward.



download article




54.235.4.196.